REVANCHE

 
du 7 au 30 juillet à 14h15

relâches les 12, 19 et 26 juillet

REVANCHE

 
du 7 au 30 juillet à 14h15

relâches les 12, 19 et 26 juillet

Il est temps de prendre sa revanche…

UNE COLLABORATION ARTISTIQUE FÉMININE :
Marjorie Fabre au texte et Marie Provence à la mise en scène

L’histoire

Revanche c’est pour toutes les fois au collège où on s’est senti.e exclu.e, rejeté.e, mis.e sur le banc de touche. Enthousiaste et dynamique, teintée d’humour à la limite du burlesque, l’histoire raconte l’union des laissé.e.s pour compte qui décident de former un groupe pour renverser le pouvoir. Dans un décor aux multiples facettes, les personnages évoluent et incarnent des images qui nous parlent à toutes et tous, adultes et adolescent.es. Un texte qui interroge, donne de la force au collectif et offre l’opportunité jubilatoire de briser le silence et de faire changer la honte de camp.

Extrait du texte

« TOMDix-sept heures, fin des cours. Le surveillant m’attend dans le couloir, un seau posé devant lui, nettoyage de ma dégradation des locaux. Le marqueur sur un mur ça ne part pas, le surveillant lui aussi le sait, mais le geste est pédagogique, ça me passera l’envie de recommencer. Alors je frotte, pour rien, il me regarde, je le regarde, et Roméo qui monte dans le bus avec les gars du Clan qui vont encore le chercher – quand je suis avec lui, ils n’osent pas – et moi qui suis là à frotter pour rien.
Le portable du surveillant vibre. Il prend l’appel, me tourne le dos, termine, il se retourne je ne suis plus là. À fond je cours, le bus 33 qui part, juste ! les portes se referment derrière moi.

Note de Marie Provence

Trouver sa singularité et l’expérimenter dans le groupe est l’essence même du théâtre, tout comme cela représente une difficulté majeure dans la construction de l’adolescence. Le rapport entre clans, du dominant et du dominé rythme les années scolaires, on se construit soit dans la lutte, soit dans la force, soit dans le repli. Les termes « populaire », « cassos », « payot », « cheum », « quiche », « tchoin », catégorisent ces clans.

C’est l’école de la vie. L’école de 2020 où les jeunes perpétuent le difficile cheminement de la construction psychique, dans un paysage numérique où l’instantané empêche toute réflexion, où les images d’actualité balayent les oppositions quotidiennes entre oppresseurs et opprimés, justice et injustice, le paraître et la pensée.

L’écriture

Ce projet de création est le 5e de la compagnie 7e Ciel. A cette occasion Marjorie Fabre s’est immergée auprès d’adolescents pour écrire son texte « Revanche ». Proposant une palette de 19 personnages qui décident de changer la donne : quitter leur statut de victime pour endosser celui du héros. Elle s’intéresse à leur parcours de vengeurs : leurs victoires, leurs difficultés, leurs doutes. Elle interroge comment mettre fin à une spirale de la violence qui paraît inéluctable et offre ainsi aux jeunes spectateurs, par le biais du jeu, une occasion d’exorciser des peurs, des questionnements sur le sujet de l’exclusion.

Précédentes créations de la Cie

Pacambo (2010) – de Wajdi Mouawad
L’enfant sauvage (2013) – de Bruno Castan
Zoom (2016) – de Gilles Granouillet
Les belles de nuit (2020) – de Magali Mougel

Création 2022

Compagnie 7e Ciel

Texte Marjorie Fabre
Mise en scène Marie Provence
Avec Samuel Diot, Audrey Lopez, Florine Mullard, Léopold Pélagie,
Quentin Wasner-Launois

Collaboration chorégraphique Aurélien Desclozeaux
Costumes et scénographie Claudine Bertomeu
Assistant à la scénographie Rémy Boulogne
Lumières Leïla Hamidaoui
Création musicale et sonore Léopold Pélagie


Production : Compagnie 7e Ciel
Coproduction : Théâtre de la Joliette – Scène conventionnnée Art et Création – Expressions et écritures contemporaines, Marseille – La Minoterie – Scène conventionnée Art Enfance Jeunesse, Dijon.
Avec le soutien du Théâtre du Balcon – Avignon, de la ville de Marseille, du FIJAD, du FIPAM, de l’ADAMI, de la SPEDIDAM et d’ARTCENA, au titre de l’aide nationale à la création de textes dramatiques.

Le texte est publié aux Éditions Koïnè

A partir de 9 ans

Photo © Corinne Malet / Le bus digital

Plein tarif : 22€

Tarif réduit (carte OFF et Balcon) : 15€